Prochainement

Mercredi 27 février 2019
Campus de Rennes 2 - salle N104

Les nouveaux anarchistes

De l’altermondialisme au zadisme

Les-nouveaux-anarchistesLe 27 février 2019, les équipes 2 et 3 d'Arènes auront le plaisir de recevoir Francis Dupuis-Déri, professeur au département de science politique à  l'Uqam, qui viendra présenter son dernier ouvrage Les Nouveaux Anarchistes. De l’altermondialisme au zadisme, paru aux éditions Textuel. 

Le séminaire aura lieu sur le campus de Rennes 2, de 13h30 à 15h, en salle N 104.

 

Francis Dupuis-Déri a milité dans plusieurs groupes de sensibilité anarchiste et il enseigne la science politique et les études féministes à l’Université du Québec à Montréal (UQAM). Il a signé de nombreux livres, dont Les Black Blocs (2016), L’Anarchie expliquée à mon père (2014) et Démocratie : histoire politique d’un mot (2013). Certains de ses livres ont été traduits en anglais, en grec et en portugais (Brésil).

Motion sur la loi ORE votée en AG exceptionnelle le 27 mars 2018

19 avril - convergences - 0181-1

L’UMR Arènes tient à manifester son inquiétude face à la loi ORE, relative à l’Orientation et la Réussite des Étudiants.

En mettant fin au principe d’égalité d’accès au service public de l’enseignement supérieur pour tou-te-s les bachelier-e-s et en accentuant l’effritement du cadrage national des diplômes par l’instauration d’attendus locaux, cette loi viendra renforcer les inégalités d’accès aux études supérieures ainsi que la mise en concurrence délétère des universités.

En outre, alors que les universités pâtissent d’un manque flagrant de moyens financiers et humains, la loi ORE prolonge la politique d’austérité imposée à l’enseignement supérieur et la recherche depuis des années avec en perspective une dégradation accrue des conditions d’études des étudiant-e-s comme des conditions de travail des personnels des universités.

Enfin, la mise en œuvre de cette loi a démarré dans la précipitation et l’opacité, alors même qu’elle n’était alors qu’à l’état de projet et faisait l’objet d’un recours devant le Conseil d’État.

L’UMR Arènes est donc solidaire des initiatives consistant à ne pas participer à la mise en place de la loi ORE et appelle à son retrait afin de créer les conditions d’une réflexion sereine pour l’élaboration d’une autre politique universitaire, à même de permettre l’accueil et la réussite de tou-te-s les étudiant-e-s.

Réalisation : Yann Le Sager - Zen At Work/Studio Ricom