Prochainement

Vendredi 13 septembre 2019
Rennes

Vues d’Europe

banniere_eudelec

Élections européennes et enjeux de la transition écologique, des inégalités et de la crise migratoire.

La première rencontre européenne du projet EU-DELEC aura lieu le vendredi 13 septembre 2019.

Cette première rencontre «Vues d’Europe» du projet de recherche interdisciplinaire EU-DELEC (Union européenne et démocratie) offrira un éclairage de la situation dans plusieurs États membres. Ancré dans un processus de recherche pluriannuel, le projet visera à apprécier au fil de la mandature du Parlement européen les traductions juridiques et les résonances politiques des engagements électoraux pris en faveur des défis de la transition écologique, des inégalités et de la crise migratoire. Il visera à apprécier l’articulation complexe entre les différentes légitimités qui forgent le cœur de la démocratie européenne. Il contribuera également repérer comment les acteurs locaux en prise avec ces thématiques construisent (ou non) la dimension européenne de ces enjeux cruciaux ?

Télécharger le programme (provisoire)

Motion sur la loi ORE votée en AG exceptionnelle le 27 mars 2018

19 avril - convergences - 0181-1

L’UMR Arènes tient à manifester son inquiétude face à la loi ORE, relative à l’Orientation et la Réussite des Étudiants.

En mettant fin au principe d’égalité d’accès au service public de l’enseignement supérieur pour tou-te-s les bachelier-e-s et en accentuant l’effritement du cadrage national des diplômes par l’instauration d’attendus locaux, cette loi viendra renforcer les inégalités d’accès aux études supérieures ainsi que la mise en concurrence délétère des universités.

En outre, alors que les universités pâtissent d’un manque flagrant de moyens financiers et humains, la loi ORE prolonge la politique d’austérité imposée à l’enseignement supérieur et la recherche depuis des années avec en perspective une dégradation accrue des conditions d’études des étudiant-e-s comme des conditions de travail des personnels des universités.

Enfin, la mise en œuvre de cette loi a démarré dans la précipitation et l’opacité, alors même qu’elle n’était alors qu’à l’état de projet et faisait l’objet d’un recours devant le Conseil d’État.

L’UMR Arènes est donc solidaire des initiatives consistant à ne pas participer à la mise en place de la loi ORE et appelle à son retrait afin de créer les conditions d’une réflexion sereine pour l’élaboration d’une autre politique universitaire, à même de permettre l’accueil et la réussite de tou-te-s les étudiant-e-s.

Réalisation : Yann Le Sager - Zen At Work/Studio Ricom