Prochainement

Mercredi 27 mars 2019 à 14h00
La Cie Rit, Saint-Germain-sur-Ille

Séminaire Éducation et mobilisations sociales #3

Séance 3 

Mercredi 27 mars 2019 de 14h00 à 18h30, La Cie Rit (Habitat groupé, 6 rue de la Scierie, 35250 Saint-Germain-sur-Ille – https://cie-rit.fr)

Les savoirs dans les expériences alternatives, outils de partage ou de concentration des pouvoirs ? Les projets d’habitats différents.

Par Madeg Leblay, doctorant à Arènes sur l’habitat groupé en milieu rural, Pierre Servain, habitant d’Ékoumène, doctorant au LABERS et Guillaume Sabin, habitant d’Ékoumène et chercheur à Arènes.

À partir du projet d’habitat et associatif Ékoumène (Brest, www.ekoumene.org) et la comparaison avec d’autres projets de ce type, il s’agit de relier la question des savoirs et de leur transmission à la volonté de transformation sociale. Quels sont les espaces de formation dans ces projets, quels savoirs et savoir-faire s’y construisent et s’y transmettent ? Pour quelles attentes ? Deux dimensions seront principalement abordées : quels fils tirer de la nature des savoirs expérimentés, qui s’inscrivent de manière diffuse dans le quotidien et peuvent, de prime abord, paraître bien terre-à-terre ? Comment ces savoirs orientent-ils l’organisation collective et les relations de pouvoir (et réciproquement) ?

 

Les inscriptions au séminaire se font auprès de Guillaume Sabin : guillaume.sabin@univ-rennes1.fr

Les séances 5 et 6 auront lieu les mercredi après-midi 22 mai et 26 juin.

 

 

Motion sur la loi ORE votée en AG exceptionnelle le 27 mars 2018

19 avril - convergences - 0181-1

L’UMR Arènes tient à manifester son inquiétude face à la loi ORE, relative à l’Orientation et la Réussite des Étudiants.

En mettant fin au principe d’égalité d’accès au service public de l’enseignement supérieur pour tou-te-s les bachelier-e-s et en accentuant l’effritement du cadrage national des diplômes par l’instauration d’attendus locaux, cette loi viendra renforcer les inégalités d’accès aux études supérieures ainsi que la mise en concurrence délétère des universités.

En outre, alors que les universités pâtissent d’un manque flagrant de moyens financiers et humains, la loi ORE prolonge la politique d’austérité imposée à l’enseignement supérieur et la recherche depuis des années avec en perspective une dégradation accrue des conditions d’études des étudiant-e-s comme des conditions de travail des personnels des universités.

Enfin, la mise en œuvre de cette loi a démarré dans la précipitation et l’opacité, alors même qu’elle n’était alors qu’à l’état de projet et faisait l’objet d’un recours devant le Conseil d’État.

L’UMR Arènes est donc solidaire des initiatives consistant à ne pas participer à la mise en place de la loi ORE et appelle à son retrait afin de créer les conditions d’une réflexion sereine pour l’élaboration d’une autre politique universitaire, à même de permettre l’accueil et la réussite de tou-te-s les étudiant-e-s.

Réalisation : Yann Le Sager - Zen At Work/Studio Ricom