30 ans de démocratie régionale

T. Kernalegenn & R. Pasquier


30 ans de démocratie régionale

Des régions pour quoi faire ?

Plus de trente ans après les premières élections régionales de 1986, ce livre fait le bilan des effets de la régionalisation sur la dynamique territoriale hexagonale.

En trois décennies, le pouvoir régional s’est indiscutablement accru dans plusieurs champs de l’action publique, comme le développement économique, l’éducation, la formation professionnelle, l’aménagement du territoire ou les transports. La carte des régions françaises a été récemment modifiée pour leur donner une force nouvelle à l’échelle européenne. Mais qu’en est-il réellement ? Le pari de la régionalisation a-t-il été gagné en France ?

Des questions importantes, car leur légitimité demeure fragile. À l’exception de quelques régions « historiques », le territoire régional n’a, en effet, que peu de réalité sociale, culturelle, politique ou médiatique. Les régions françaises restent des nains politiques, avec des budgets limités et sans véritable pouvoir normatif. A contrario, les principaux États européens ont développé des parlementarismes régionaux actifs qui viennent enrichir le fonctionnement de la démocratie représentative.

Dès lors, il est temps d’engager une réflexion sur la démocratie et le pouvoir régional : tout laisse à penser que, dans l’avenir, la République décentralisée devra composer avec des demandes croissantes de différenciation territoriale. Ce livre vise donc à prendre la mesure de la spécificité de la question régionale en France et de la diversité des configurations territoriales qui la composent ; à faire un bilan du fonctionnement de la démocratie régionale et dégager des pistes d’évolution pour la rendre plus participative ; à réfléchir enfin au rôle et à la valeur ajoutée des régions dans une économie mondialisée et une société toujours plus multiculturelle.

Lien de l’éditeur

Réalisation : Yann Le Sager - Zen At Work/Studio Ricom