Mardi 2 avril 2019 à 14h
IEP Rennes - Salle du conseil

Action publique et dicibilité médiatique

Une approche configurationnelle. L’exemple de l’éducation en France

Dans le cadre du séminaire général d’Arènes, Xavier Pons, maître de conférences au LIPHA de l’université Paris-Est Créteil (UPEC) et chercheur associé à l’Observatoire sociologique du changement (OSC-Sciences Po), parlera de la construction sociale et médiatique des débats sur l’éducation nationale (assiduité, performance, évaluation…) le mardi 2 avril 2019 à 14h dans la salle du conseil de l’IEP Rennes.

Xavier PonsRésumé : Dans le prolongement de travaux recherchant une meilleure articulation entre les sociologies de l’action publique, du journalisme et des problèmes publics (e.g. Nollet, 2010, Neveu, 2015, Russell, Dwidar & Jones, 2016), nous proposons dans cette intervention d’envisager la médiatisation des problèmes éducatifs contemporains en France comme le produit de « configurations de dicibilité » spécifiques. Ces dernières désignent des configurations d’action publique qui prédéterminent l’étendue des discours publics (dont le discours médiatique), leur contenu, leur saillance et leur effectivité.

Pour cela, nous mobilisons une enquête sociologique de quatre ans qui a consisté à étudier, à partir d’entretiens (n = 94), d’un corpus de sondages d’opinion et de corpus documentaires conséquents couvrant la période 1997-2016 (dépêches et articles de presse, comptes-rendus de débat parlementaire, publications scientifiques), les modes de structuration du débat public en éducation à partir d’une comparaison de trois sujets choisis pour leur caractère plus ou moins public : l’enquête Pisa de l’OCDE, la lutte contre l’absentéisme scolaire des élèves et la Lolf.

Après avoir donné quelques éléments de contexte sur le secteur de l’éducation en France, nous synthétisons les principales caractéristiques empiriques de la médiatisation de ces trois sujets puis nous présentons les configurations de dicibilité à l’œuvre avant d’évoquer leurs effets sur 1) la formulation des problèmes publics en éducation, 2) l’identité professionnelle des journalistes et la construction d’un journalisme spécialisé et 3) la place des médias comme acteurs institutionnels dans l’action publique.

Réalisation : Yann Le Sager - Zen At Work/Studio Ricom