Delphine Moreau

Enseignante-chercheuse/EHESP/Rennes

Axe(s) de recherche

Mes recherches explorent les tensions dans les interventions d'aide et de soin par les professionnels et les proches, en interrogeant la place des personnes qui en sont destinataires. Elles portent principalement sur des situations concernant la santé mentale, le handicap et la grande précarité. J'ai ainsi étudié la place et les régulations de la contrainte dans le soin en psychiatrie, en France et en Suisse, dans le contexte de la déshospitalisation psychiatrique, et la mise en oeuvre d'un programme expérimental d'accès au logement et fondé sur la perspective du rétablissement, le dispositif Un chez soi d'abord. Je travaille actuellement sur les savoirs et usages du médicament en santé mentale, à partir d'une recherche collective sur des activités de pharmacie clinique en psychiatrie, et sur la santé somatique des personnes avec des troubles psychiques sévères (il s'agit à la fois d'analyser la construction de cette question comme enjeu de santé publique et d'identifier les obstacles rencontrés dans le parcours de soin).

Thèmes de recherche

  • Accompagnement et dans le soin en santé mentale : contrainte (soins sans consentement, isolement, contention), place de l'autonomie et des choix des personnes concernées, pair-aidance
  • politiques publiques de santé mentale : régulations de la contrainte, nouvelle place de la référence aux droits, transferts institutionnels et coopération entre le sanitaire, le social et le médico-social.
  • circulation et revendication des savoirs, professionnels, spécialisés et expérientiels

Projets en cours

« Décloisonnement des organisations et renégociation des places des acteurs du soin : les effets du développement des activités de pharmacie clinique en psychiatrie générale » Projet de recherche financé par la Fédération Hospitalière de France (FHF), coord. avec Etienne Nouguez (CSO), avec Camille Lancelevée et Tonya Tartour, en convention avec le Centre Hospitalier Paul Guiraud, 2018-2020

Projet CANOPEE : « CANcers chez les personnes suivies pour des trOubles Psychiques sÉvèrEs : des défauts de parcours de soins ? », projet financé par l’Institut National du Cancer (INCA). Coordination Coralie Gandré (IRDES) 2020-2023

Mots-clés

santé mentale ; handicap psychique ; autonomie, contrainte et vulnérabilité ; care ; usages du médicament ; circulations des savoirs ;  pharmacie clinique ; rétablissement ; stigmatisation

Cursus

Après un premier parcours en philosophie (Maîtrise de philosophie sur Hannah Arendt à l'Université Paris X Nanterre ; DEA de philosophie politique à l'EHESS sur les frontières de la citoyenneté), une excursion du côté de la traduction et l'édition, et des contrats de recherche (sur l'information en cancérologie, l'information et le recueil du consentement dans les essais cliniques), j'ai poursuivi mes recherches en sociologie, avec un master 2 sur la place des proches de personnes hospitalisées sans leur consentement, et une thèse de sociologie sur le recours à la contrainte en psychiatrie, sous la direction de N. Dodier à l'EHESS.

Après un monitorat (à l'Université Paris 7 Denis Diderot) et deux contrats d'ATER (à l'Université d'Evry et l'Université Paris 8), j'ai parallèlement et postérieurement à ma thèse réalisé différents contrats de recherche : sur le programme Un chez soi d'abord, sur l'évaluation des capacités chez les personnes vulnérables, sur les placements à des fins d'assistance en Suisse, avant de rejoindre l'EHESP comme enseignante-chercheuse.

Enseignement

A l'EHESP, dans les masters de santé publique, les filières fonction publique et la formation continue : Politiques de santé mentale, droits des usagers, promotion de la santé et prévention, en particulier : promotion de la santé mentale, Rétablissement et place des pairs (médiateurs santé pairs, pairs-aidants, usagers-experts), méthodologie de la recherche en sciences sociales

Enseignements universitaires antérieurs : enseignements dans des cursus de sociologie, science politique, administration économique et sociale, de la L1 au M1, cours de méthodologie des sciences sociales, de sociologie générale (Le fonctionnalisme et ses critiques), d’introduction à la sociologie, de sociologie de l’Etat et des politiques publiques 

Enseignements extra-universitaires auprès de publics professionnels variés : travailleurs sociaux, médecins, infirmiers : Formations sur les représentations et politiques du handicap, Action sociale et santé mentale, les soins sans consentement en psychiatrie, l’éthique médicale. 

Principales publications

Articles :

  • Ferreira C., Moreau D., Maugué L., « Psychiatrie hospitalière, justice de paix et placements forcés : mutations socio-historiques dans le canton de Vaud (1970 - nos jours) », Revue Champ Pénal, 2019, n°18.
  • Michaud, L., F. Stiefel, D. Moreau, Y. Dorogi, A. Morier-Genoud, et C. Bourquin. « Completed suicides in psychiatric patients: identifying health care-related factors through clinical practice reviews ». Archives of Suicide Research, no ja (11 mars 2019): 1‑23.
  • Rhenter, P., D. Moreau, C. Laval, Jean Mantovani, A. Albisson, G. Suderie, French Housing First Study Group, et al. « Bread and Shoulders: Reversing the Downward Spiral, a Qualitative Analyses of the Effects of a Housing First-Type Program in France ». International Journal of Environmental Research and Public Health 15, no 3 (14 2018).
  • Rhenter P., A. Tinland, J. Grard, C. Laval, J. Mantovani, D. Moreau, B. Vidaud, T. Greacen, P. Auquier, et V. Girard. « Problems maintaining collaborative approaches with excluded populations in a randomised control trial: lessons learned implementing Housing First in France ». Health Research Policy and Systems 16 (19 avril 2018).
  • Moreau D., « Limiter la contrainte ? Usages et régulation des usages de la contrainte psychiatrique en Suisse ». L’information psychiatrique, Volume 93, no 7 (20 septembre 2017): 551‑57.
  • Béliard A., A. Damamme, J.S. Eideliman, D. Moreau, 2015, « “C’est pour son bien”. La décision pour autrui comme enjeu micro-politique » (Introduction et coordination du numéro), Sciences sociales et santé, sept. 2015, vol. 33, n°3, p. 5‑14.
  • Moreau D., C. Laval, « Care et recovery : jusqu’où ne pas décider pour autrui ? L’exemple du programme "Un chez-soi d’abord" », Alter, 2015, vol. 9, n°3, pp. 222-235 https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S1875067214000595
  • Eyraud B., D. Moreau, « De l’asile de Bron aux nouvelles unités sécurisées de l’hôpital du Vinatier : les variations des régulations de l’enfermement psychiatrique », Culture et Conflits, n°90, été 2013, p.117-134.
  • « La réforme des soins sans consentement en psychiatrie, deux ans après ». Actualité et dossier en santé publique (ADSP), no 84 - « Psychiatrie : mutation et perspective », septembre 2013, p. 46‑48.
  • Moreau D., « Conjurer la qualification de violence dans l’usage professionnel de la contrainte : le recours à la chambre d’isolement dans un service de psychiatrie », Revue Sociologie Santé, n°33, mars 2011.
  • Moreau D., « Que fait-on quand on nomme ? Le handicap psychique face aux figures de la folie et de la maladie mentale », Annales Médico-Psychologiques, Paris, 2010, doi:10.1016/j.amp.2010.09.013
  • Avec P. Rhenter « Les hospitalisations sans consentement : usages et enjeux en France », Regards sur l’actualité, dossier « Psychiatrie et santé mentale » - n° 354, La Documentation française, octobre 2009, p.36-47.
  • « De qui se soucie-t-on ? Le care comme perspective politique », Revue Internationale des Livres et des Idées, septembre 2009.
  • Moreau D., « Conjurar a qualificação de violência: justificativas e práticas do recurso à coerção nas hospitalizações psiquiátricas » (« Conjurer la qualification de violence : justifications et pratiques du recours à la contrainte lors des hospitalisations psychiatriques »), Psicologia em Revista, Universidad Puc Minas, Belo Horizonte, v. 15, n. 3, dez. 2009, p. 1-21.
  • Moreau D., « As condições de recurso à psiquiatria e sua interpretação por pessoas próximas
    a pacientes hospitalizados contra a vontade », (« Les conditions du recours à la psychiatrie et ses interprétations par les proches de personnes hospitalisées sans leur consentement »), traduit par Pablo Ferreira, Dilemas, Revista de Estudos de Conflito e Controle Social. No. 2, Vol. 1. Out/Nov/Dez 2008, p. 9-46.
  • Moreau D., « Après l’asile : la reconfiguration des tensions entre soins, sécurité et liberté dans le traitement social des troubles mentaux », Labyrinthe, n°29, 2008, p.53-64.
  • Amiel Ph., D. Moreau, C. Vincent-Genod, C. Alberti, R. Hankard, P. Ravaud, S. Gottot, et C. Gaultier. « Non-invitation of Eligible Individuals to Participate in Pediatric Studies: A Qualitative Study ». Archives of Pediatrics & Adolescent Medicine 161, no 5 (mai 2007): 446‑50.
  • Moreau D., « "Dispositifs de sécurité" et épidémie de sida », in La Biopolitique (d’)après Michel Foucault, Labyrinthe, Paris, nov. 2005, p. 101-110.

 

Chapitres d’ouvrage

  • Moreau D., « (Dé)limiter le pouvoir de décider pour soi. La place de l’évaluation de la capacité de discernement dans les décisions d’hospitalisation sous contrainte en psychiatrie ». In B. Eyraud, J. Minoc, et C. Hanon (dirs.) Choisir et agir pour autrui ? Controverse autour de la Convention de l’ONU relative aux droits des personnes handicapées. Paris: Doin éditeurs : John Libbey Eurotext, 2018.
  • Moreau D., « Violence normale et violence anormale dans un service ordinaire d’hospitalisation psychiatrique » in Guignard, L., Guillemain, H., Tison, S. (dirs.), Expériences de la folie. Criminels, soldats, patients en psychiatrie (XIXè-XXè siècles), Rennes, PUR, 2013.
  • Moreau D., « Contraindre pour soigner ? Le care à l’épreuve de la contrainte dans un
    service d’hospitalisation psychiatrique », in C. Crignon et M. Gaille (dirs.), Qu’est-ce qu’un bon patient ? Qu’est-ce qu’un bon médecin ?, Paris, éd. Seli Arslan, 2010.
  • Moreau, « Intervenir auprès d’autrui dans les territoires de la ville », in Aurélia Michel (dir.), Ville et santé mentale. Projections, politiques, ressources, Paris, Le Manuscrit, coll. « Recherche-Université », 2009.
  • Moreau D., Articles « Respect » (76 000 car) et « Prostitution » (63 000 car) in Alain Rey (dir.), Dictionnaire culturel en langue française, Le Robert, nov. 2005.

Articles de diffusion de la recherche

  • Moreau D., « Isolement : enquête sur des usages « ordinaires » », Santé mentale. Le mensuel des équipes soignantes en psychiatrie, septembre 2016, n° 210, p. 56‑62.
  • Moreau D., « La fratrie face aux troubles psychiques, une expérience si peu mise en commun », Le Huffington Post - Villa Gillet, Festival 'Mode d'emploi', 18 novembre 2015. http://www.huffingtonpost.fr/delphine-moreau/la-fratrie-face-aux-troubles-psychiques_b_8589216.html
  • Moreau D., « Les parents face aux troubles psychiques de leur enfant », Un Autre Regard, revue de l’UNAFAM, 2009, n°2, p.32-36.

 

Rapport

 

Traductions

  • Nancy Fraser, « Justice anormale », Cycle de quatre conférences à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, Paris, janvier 2009, dont une publiée : Fraser, « Qui compte comme sujet de justice ? La communauté des citoyens, l'humanité toute entière ou la communauté transnationale du risque ? », Rue Descartes 1/2010 (n° 67), p. 50-59.
  • Nina Eliasoph, « Rendre publique l’intimité et mesurer le travail de volontariat. L’enchevêtrement d’horizons moraux dans un "programme d’engagement civique pour la jeunesse" aux Etats-Unis », in P. Molinier, S. Laugier, P. Paperman (dir.), Qu'est-ce que le care ? Souci des autres, sensibilité, responsabilité, Paris, Payot, 2009.
  • Slavoj Zizek, Vous avez dit totalitarisme ? Cinq interventions sur les (més)usages d’une notion, Paris, éditions Amsterdam, 2004, traduction de chapitres d’ouvrage en collaboration avec J. Vidal et Ch. Nordmann.
Coordonnées

Département SHS - École des hautes études en santé publique (EHESP)
15, avenue du Professeur-Léon-Bernard • CS 74312 • 35043 Rennes Cedex

e-mail | delphine.moreau@ehesp.fr

Réalisation : Yann Le Sager - Zen At Work/Studio Ricom