Le risque environnemental

Cyrille Harpet, Sylvie Ollitrault, Sophie Bretesché, Valérie Hequet


Le risque environnemental

Entre sciences physiques et sciences humaines

La façon dont les sociétés prennent en charge la question de l’environnement met en jeu des transactions entre les différents acteurs sociaux impliqués. Le défaut de consensus social sur ce qui est dangereux ou non, sur le niveau de dangerosité ou sur ce qu’il convient de faire en situation d’incertitude et, en définitive, sur le degré d’acceptation du risque, constituent des défis sociétaux majeurs. La notion de « risque » englobe aussi bien les grandes menaces planétaires (destruction de la couche d’ozone, effet de serre…) que les comportements individuels qui ponctuent notre quotidien (tabagisme, conduite automobile…). Les risques écologiques ou technologiques révèlent le fossé qui sépare les experts des profanes et suscitent de nouvelles exigences démocratiques, tandis que les risques individuels modifient notre façon de concevoir nos rapports avec autrui. Nous proposons une lecture interdisciplinaire du risque environnemental sous trois aspects : sa mesure, sa perception et sa gestion. Cet ouvrage initie des regards croisés entre scientifiques, gestionnaires et acteurs publics autour du sol, de l’air et de l’eau. C’est dans une démarche de science accessible au citoyen que cet ouvrage souhaite s’inscrire.

 

Ouvrage paru aux éditions Transvalor – Presses des mines

Réalisation : Yann Le Sager - Zen At Work/Studio Ricom