Vendredi 12 janvier 2018
MSHB - Amphithéâtre Robert Castel

Reconnaissance et légitimité

Cette journée d’études se déroulera le 12 janvier 2018, sur le thème « Reconnaissance et légitimité ». Grand témoin : l’historien Patrick Boucheron.
Ce cycle de journées d’études, animé par la Maison des sciences de l’Homme en Bretagne, est organisé en partenariat avec le pôle doctoral de Rennes.

A l’occasion de la prochaine journée d’études autour du « métier de chercheur/e » sur le thème « Reconnaissance et légitimité » nous recevrons, l’historien Patrick Boucheron. Ce cycle de journées d’études lancé par la Maison des sciences de l’Homme en Bretagne est organisé en partenariat avec le pôle doctoral de Rennes. La première journée organisée le vendredi 24 novembre 2017 a permis d’accueillir comme grand témoin, le sociologue Jean-Claude Kaufmann. Les inscriptions pour la seconde journée prévue le vendredi 12 janvier 2018, sont ouvertes. Pour découvrir le programme, vous pouvez le télécharger ici.

La recherche en sciences humaines et sociales se donne à voir à travers ses résultats : publication d’articles et d’ouvrages scientifiques, colloques et conférences… Mais en quoi consiste exactement le métier de chercheur ? Comment a-t-il évolué ces dernières décennies ? À quels types de défis ceux qui l’exercent sont-ils confrontés ?

La MSHB entend solliciter la réflexivité des intéressés, aussi bien celle des chercheurs expérimentés à même d’apprécier les évolutions sur plusieurs décennies que celle des jeunes chercheurs et des doctorants désireux de faire de la recherche leur métier tout en s’interrogeant sur les singularités de celui-ci.

Pour cette première année 2017-2018, nous avons choisi de traiter les questions de « reconnaissance » et de « légitimité ». Reconnaissance par les pairs et légitimité académique ont historiquement participé de l’autonomie de la science, celle-ci se distinguant clairement du débat public et du questionnement citoyen « ordinaire ». Cette vision, évidemment simpliste, est aujourd’hui bousculée par l’injonction faite aux chercheurs de « valoriser » leurs travaux, de « médiatiser » leurs résultats, au risque de brouiller les frontières qui définissent l’activité scientifique. Certains chercheurs se trouvent confrontés, volontairement ou non, à des formes plurielles de reconnaissance : reconnaissance par les pairs bien sûr, mais aussi reconnaissance par les médias et donc par des publics non académiques (voire parfois par le « grand public »), reconnaissance par les institutions intéressées à la recherche et à sa diffusion… C’est la diversité de ces cercles de reconnaissance que nous voudrions interroger, depuis l’espace quasi-domestique du chercheur devant rendre compte à ses intimes de son singulier métier jusqu’à l’espace public le plus large, celui qui vaut à certains la visibilité médiatique et le statut d’« intellectuel ».

Chacune des deux journées d’étude est organisée selon la même trame : elles s’ouvriront par l’exposé d’un grand témoin, puis verront se succéder trois ateliers animés par des chercheurs du périmètre MSHB, qui poseront tour à tour les questions de la reconnaissance par le public, par les institutions et par les proches.

Le programme complet de la journée.

Modalités d’inscription

Vous êtes chercheurs, enseignants-chercheurs, auditeurs : inscrivez-vous ici

Réalisation : Yann Le Sager - Zen At Work/Studio Ricom