Réseau scientifique

Une UMR  active dans les RÉSEAUX de RECHERCHE

 Les membres d’ARÈNES participent à la vie intellectuelle de plusieurs sociétés savantes en sciences sociales à des échelons régionaux, nationaux et internationaux, dans des Groupements d’Interêts Scientifiques (GIS) et dans des Institutions :

Sociétés savantes:

  • ECPR (Consortium européen pour la recherche en Science Politique) ECPRLogo150x55
  • l’ESPAnet (European social policy association network)espanet

 

Groupement d’Interêts Scientifiques (GIS)

 

IDA

Certains membres associés de l’UMR  sont nos correspondants à l’étranger (Canada, Brésil, Belgique).
Equipe à centre de gravité rennais et à réseau régional, ARÈNES s’inscrit dans les structures de recherche dans l’Ouest et se trouve fortement impliquée dans :

gis journalisme2

Dans des Institutions

la Maison des sciences de l’homme en Bretagne (MSHB) qui associe les chercheurs des quatre universités bretonnes.mshb

 

Enfin, ARÈNES collabore avec plusieurs UMR régionales bretonnes que sont :

 

Le pilotage de revues scientifiques

Le rayonnement du laboratoire, c’est encore son implication dans le pilotage de trois revues de sciences sociales, dont deux à vocation internationale :

index

C’est aussi la participation de ses membres à des activités éditoriales : participation à une dizaine de comités de rédaction de revues de sciences sociales en France et à l’étranger, indexées par l’Aeres ou des bases de données internationales comme : à l’étranger :Social Policy and Administration(UK), CurrentSociology (UK), Social MovementStudies(UK),CommunicazionePolitica (Italie), Analíse Social (Portugal),  Revue suisse de science politique, et en France :Sociologie, Pôle Sud, Revue Politiques sociales et familiales, Réseaux, gérontologie et société .
Des membres de l’unité contribuent aussi à l’animation de deux collections, l’une aux Presses universitaires de Rennes (Res Publica), l’autre aux Presses de l’EHESP.

Une UMR impliquée dans la formation….

ARENES a également un rôle au plan des formations supérieures dispensées dans ses établissements partenaires. Il est le laboratoire d’appui de 10 masters:

En lien avec l’IEP de Rennes

En Lien avec la Faculté de droit et de science politique :

En Lien avec l’EHESP:

Enfin, l’unité est inscrite dans l’École doctorale SHOS « Sciences de l’Homme, des Organisations et de la Société ».

…et la recherche

La place des jeunes chercheurs est centrale dans l’unité (37 doctorats en cours). Le laboratoire veille à ce que les doctorants aient les moyens matériels et intellectuels de mener à bien leurs recherches, grâce à l’appui de contrats doctoraux (presque tous les doctorants de l’unité ont actuellement un financement de thèse), mais aussi de moyens pour participer à des congrès nationaux et internationaux ou pour recueillir leurs données. 

Sur les 45 thèses soutenues depuis 2000, 22 docteurs ont obtenu de des postes de chercheurs ou enseignants-chercheurs, 5 ont des emplois de contractuels (CDD) dans la recherche, 8 ont des emplois stables hors du monde de la recherche (dans la majorité des cas par choix délibéré), 3 ont des post-doc.  L’UMR bénéficie aussi de bourses post-doctorales, de délégations CNRS, et accueille régulièrement des chercheurs invités étrangers venant des Amériques et d’échanges européens.

 

Sylvie Ollitrault, Directrice de recherche CNRS, Directrice

Luc Capdevila, PU Rennes 2, directeur adjoint

Cyrille Harpet, Professeur EHESP, directeur Adjoint

Réalisation : Yann Le Sager - Zen At Work/Studio Ricom