Vendredi 8 décembre 2017 à 15 h 30
EHESP - 93210 La Plaine Saint Denis

Soutenance de thèse d’Emminarie Luisiana Lucas Garcia

Emminarie Luisiana Lucas Garcia soutiendra sa thèse le vendredi 8 décembre 2017 à 15 h 30 à l’EHESP – MSH Nord – 20 avenue George Sand, 93210 La Plaine Saint Denis.

Titre de la thèse : Modélisation d’une intervention visant à la promotion de la santé des salariés de la SNCF.

Les membres du jury :

  • Corinne Alberti, professeure des universités, Université Paris Diderot – rapporteuse
  • Ahmed Yaogo, praticien hospitalier, Groupe hospitalier Carnelle Portes de l’Oise – rapporteur
  • Loïc Capron, professeur des universités, Université Paris Descartes – examinateur
  • Mireille Matrat, MCU-PH, Université Paris-Est Créteil – examinatrice
  • Patrick Zylberman, professeur émérite, EHESP Rennes – examinateur
  • Antoine Flahault, professeur ordinaire, Université de Genève – co-directeur de thèse
  • Jeanine Pommier, enseignante-chercheure HDR, EHESP Rennes – directrice de thèse

Contexte – Les programmes de promotion de la santé dans le milieu du travail sont des interventions complexes qui requièrent une compréhension des facteurs de risque pour l’identification des populations à cibler. Leur développement s’appuie souvent sur des méthodes de montage de projet qui ne tiennent pas compte de principes de promotion de la santé de la Charte d’Ottawa. Des approches méthodologiques adaptées sont nécessaires pour comprendre le fonctionnement de ces programmes.

Objectifs –  Mener une réflexion autour de la promotion de la santé dans le milieu du travail à travers : (i) le développement de la « théorie de programme » d’une intervention de promotion de la santé intitulée « Plus Saine la Vie » réalisée à la Société Nationale des Chemins de Fer Français (SNCF) et (ii) l’identification des déterminants du diabète et de l’hypertension artérielle que l’on peut mesurer en routine auprès d’une population de salariés en surpoids en milieu du travail.

Méthodes – L’outil de catégorisation des résultats de Promotion Santé Suisse a été utilisé pour développer la « théorie de programme » à l’aide d’une approche inductive fondée sur la documentation disponible sur l’intervention et l’observation de celle-ci sur le terrain. Vingt réunions itératives du comité de pilotage de l’intervention ont assuré la validation du processus qui a abouti au modèle final. Ensuite, nous avons utilisé la méthode de conception de programme proposée par Fry et Zask (2016) pour comprendre quels leviers d’action de la Charte d’Ottawa ont été mobilisés par l’intervention. L’identification des déterminants du diabète et de l’hypertension artérielle a été réalisée par deux études transversales auprès des salariés en surpoids de la SNCF volontaires pour participer à un dépistage lors de la visite périodique de médecine du travail (janvier 2011- mars 2015).

Résultats – Une première « théorie de programme » a été développée avec des informations détaillées sur les activités, les résultats intermédiaires et les objectifs de l’intervention. Quatre axes stratégiques de la Charte d’Ottawa ont été mobilisés par l’intervention : création d’environnements favorables à la santé, renforcement de l’action communautaire, acquisition d’aptitudes individuelles et réorientation des services de santé. Dans la deuxième partie de notre travail, les quatre déterminants suivants ont été identifiés pour expliquer une hyperglycémie chez les salariés en surpoids : le sexe masculin, un âge ≥50 ans, une pression artérielle élevée (≥140/90 mm Hg), et une consommation quotidienne de produits sucrés. De plus, six déterminants ont été identifiés pour expliquer une pression artérielle élevée : le sexe masculin, un âge ≥40 ans, un indice de masse corporelle compris entre 27,5 et 29,9 kg/m², une hyperglycémie (mesurée par la glycémie capillaire ≥ 7 mmol/L), un risque élevé d’apnée du sommeil, et le travail de nuit. À l’inverse, être cadre au sein de la SNCF a été identifié comme un facteur protecteur de pression artérielle élevée.

Discussion  Notre travail propose un cadre conceptuel pour modéliser les programmes de promotion de la santé dans le milieu du travail et relève ainsi, par l’exemple concret de l’action « Plus Saine la Vie », comment certains des axes stratégiques de la Charte d’Ottawa ont pu être mobilisés dans le milieu du travail. Enfin, l’identification de déterminants du diabète et de l’hypertension artérielle identifiés au cours d’une visite systématique de médecine du travail des salariés en surpoids montre la faisabilité d’interventions ciblées de promotion de la santé dans le milieu du travail.

Actualités

Agenda

Mardi 19 décembre, de 16h à 18h

Conférence de Christine Musselin : « La grande course des universités »

MSHB, 2 av. Gaston Berger, Rennes - Amphi Robert Castel

Mercredi 20 décembre 2017 à 9h45

Séminaire des doctorants

IEP Rennes - Salle 104

vendredi 22 décembre 2017 à 10h

Séminaire du Chantier Rapport ordinaire au genre

Rennes 2 - salle N104

Jeudi 21 décembre 20017 à 16h

Séminaire Equipe Institutions et échelles d’action publique

IEP - Salle de réunion Arènes

Mardi 23 janvier 2018 de 16h à 18h

Emmanuel Henry: « Ignorance scientifique et inaction publique »

EHESP, 15 av. du professeur Léon Bernard, Rennes

Mercredi 7 février 2018 à 10h

Clémentine Comer & Alban Jacquemart

Campus de Villejean - salle N 104

Lundi 9 avril à 13h30

Mélanie Gourarier, « Communautés de séduction »

Campus Villejean, salle N 104

Derniers ouvrages

Réalisation : Yann Le Sager - Zen At Work/Studio Ricom